Rassemblements quotidiens

Nom du projet
Moments de rassemblement quotidiens de toute l'école

Réalisé par
Ecole des Arts et Métiers d'Erquelinnes (Hainaut, Belgique)
Educateurs, enseignants et élèves de tout l'établissement

Contact de référence (facultatif)
martinjuquelier@yahoo.fr

Date
Depuis la création de l'école

    

 

Explications

Notre établissement a mis en place deux moments de rassemblement, un le matin avant le début des cours, et un après-midi, après la pause du déjeuner. Lors de ces rassemblements, tous nos jeunes sont rangés par classe, accompagnés de leur professeur, devant un éducateur. Celui-ci a la possibilité de faire passer clairement un message collégial à l'aide d'un micro et de se faire ainsi entendre de tous. On peut comparer l'importance de ces moments quotidiens de communion à l'importance de se réunir autour d'un repas au sein d'une famille. Ils permettent, en effet, de maintenir une structure, une cohésion et favorisent la mise en place d'un projet commun. Ces deux moments de rassemblement sont donc les plus opportuns pour faire passer des informations et transmettre les valeurs chères à votre établissement. Les écoles religieuses peuvent en profiter pour réciter une prière. Les écoles laïques, peuvent prononcer des bons voeux ou des citations inspirantes, par exemples. C'est également un bon moment pour honorer et rendre hommage à une personne décédée et soutenir de manière solidaire les membres de l'école qui sont en période de deuil. L'éducateur peut enfin organiser plus facilement le départ des rangs vers leur classe en les envoyant tour à tour dans un ordre qui rendra plus fluide les déplacements.

Conseils pratiques

1. Organiser un espace (la cour de récréation dans notre cas) à l'aide d'un plan pour que chaque classe ait un endroit attribué pour se ranger dés le premier jour de la rentrée scolaire.
2. Cet espace doit faire face à un endroit d'où l'éducateur pourra facilement se faire voir et entendre de tous (l'utilisation d'une estrade et d'un micro sera sûrement nécessaire).
3. Prévoir les signaux de rassemblement. A savoir, une première sonnerie pour signaler qu'il est temps de se ranger et laisser le temps aux élèves et à leur professeur de le faire. Ensuite, quelques minutes plus tard, une deuxième sonnerie pour rappeler que le silence est attendu afin d'écouter les informations de l'éducateur.
4. Prévoir l'organisation qui permettra un déplacement fluide des rangs vers les classes.